Un logiciel bien conçu répond à toutes les exigences du client et des utilisateurs, et il n’est démuni d’aucun bug. La réalisation d’une application nécessite des millions de lignes de code, ce qui constitue une source d’erreurs considérables. Les bugs informatiques, les dysfonctionnements ou encore erreurs de programmation peuvent être mineurs ou importants. L’objectif du test est de les éliminer. Mais les tests de bugs entraînent des coûts considérables qui peuvent être réduits avec des étapes de test efficaces.

Étape 1 : Établir un périmètre de test clair, précis et détaillé

Pour obtenir un résultat satisfaisant, il est important que le logiciel soit vérifié et testé par des testeurs qui l’utilisent pour la première fois. Cela signifie qu’ils n’ont aucune connaissance préalable du programme. Dans la préparation du périmètre de test, quelques points méritent une attention particulière :

  • objectif principal à définir : cela permet au testeur de se focaliser sur les parties importantes du projet.
  •  l’objet du test
  • les éléments hors périmètres : définir tout ce qui est hors périmètre permet au testeur de rester dans la zone de tests.
  • Prérequis : la réalisation du test nécessite des moyens et de minimum de connaissance qu’il faut préciser (matériel informatique, système d’exploitation, connexion internet, connaissance en hardware ou en software…) .

Étape 2 : Concevoir des séries de tests faciles à réaliser

Pour établir des cas de test efficaces, il est conseillé de suivre les recommandations suivantes, notamment lorsque le test est réalisé à un public externe.

  • Formuler un titre clair et explicite qui résume la description des cas de tes
  • Écrire en quelques phrases pour aider le testeur à commencer.
  • Il est important de préciser la durée du test surtout si le cas doit être réalisé sans interruption sur une période précise.
  • Pour chaque étape du test, il est également très utile d’apporter des informations de contexte. Ce point permet au testeur de savoir ce qu’il doit faire, trouver et d’apprécier l’effet de l’application.
  • Lister toutes les fonctionnalités qui doivent marcher sans dysfonctionnement
  • Établir un cas de test logique, intuitif et satisfaisant
  • Regrouper les informations et les données de test

Étape 3 : Collecter les résultats du test et les traiter

Une fois que tous les tests sont terminés et que les résultats sont disponibles pour une évaluation, c’est l’heure du bilan. Il est essentiel de prendre le temps d’analyser les retours des testeurs afin de pouvoir apporter les rectifications nécessaires et de les intégrer dans le prochain cas de test.

Le processus peut être itératif s’il s’agit d’un cycle, mais peut être aussi unique. Quoi qu’il en soit, les cas de tests sont utiles même pour tirer des leçons pour les prochaines éditions de logiciel.

Les tests sont essentiels dans le processus de développement de logiciel. Pour éviter la correction de nombreux bugs avant livraison, il est souhaitable que le dysfonctionnement soit identifié au moment de la réalisation du projet qu’à la fin. Dans ce cas, le résultat d’évaluation et de retour de test ne peut être que positif.

Pour aller plus loin…

  • Quelles sont les étapes clés de test d’un logiciel avant lancement ?
    Un logiciel bien conçu répond à toutes les exigences du client et des utilisateurs, et il n’est démuni d’aucun bug. La réalisation d’une application nécessite des millions de lignes de code, ce qui constitue une source d’erreurs considérables. Les bugs […]
  • Pourquoi penser ergonomie dans la conception d’un logiciel ?
    L’ergonomie logicielle est une discipline axée sur l’amélioration de la conception des applications informatiques utilisées sur le lieu de travail. Aujourd’hui, sa popularité a décliné, effacée par d’autres domaines tels que le design d’interaction ou le design d’expérience utilisateur. Cependant, […]
  • Quelles sont les erreurs à ne pas commettre en gestion de projet ?
    La gestion de projet est un domaine passionnant enrichissant. Mais le gestionnaire peut être confronté à de nombreux obstacles à tous les stades de réalisation. Pour s’assurer que le projet soit une réussite, des erreurs prévisibles sont à éviter à […]
(edited) 5:06 Dans le body :