La gestion de projet est un domaine passionnant enrichissant. Mais le gestionnaire peut être confronté à de nombreux obstacles à tous les stades de réalisation. Pour s’assurer que le projet soit une réussite, des erreurs prévisibles sont à éviter à tout prix. En tant que leader et manager, le chef de projet doit faire valoir ses expériences et ses compétences pour anticiper les pièges.

Voici les trois principales erreurs qu’il ne faut pas commettre en gestion de projet.

Une mauvaise communication entre les acteurs du projet

La communication constitue un pilier central dans la conduite et la réussite d’un projet. Sa réalisation nécessite une communication claire, fluide et permanente, notamment entre les différentes parties prenantes. Plusieurs types de communication existent et il est du rôle du chef de projet de déterminer la communication qui fonctionne le mieux pour son équipe.

À aucun moment, les correspondances ne doivent s’interrompre en s’appropriant tous les moyens à disposition : courriers électroniques, appels, échanges en visioconférence, messages instantanés…   Ainsi, il faut doter à l’équipe des outils de communication adéquats et infaillibles. Toutefois, il est important pour le gestionnaire de projet que tous les membres de l’équipe participent aux échanges et aux partages d’informations.

Des processus flous et des informations ambigües

Avoir des processus flous est une erreur qui ne pardonne pas. L’idéal est de rédiger avant le lancement du projet un cahier des charges avec des contenus de qualité. Le cahier des charges permet aux acteurs de connaître avec précision leurs rôles et leurs responsabilités.

Une mauvaise définition de la mission peut conduire à différentes interprétations et malentendus. Si chacun est à sa place et connaît sa mission ainsi que son domaine d’intervention, l’exécution des tâches sera plus simple et plus fluide. Le plus important est de savoir placer des points de contrôle à chaque étape du processus.

En outre, il est crucial d’échanger des informations claires, précises et complètes. En cas de changement majeur dans le déroulement du projet, ce qui est fort probable, l’ambiguïté ne résout pas la situation. Ainsi, il faut savoir s’adapter aux changements..

Une gestion des risques négligée

Aucun projet n’est à l’abri de tout risque. Les risques existent toujours, il existe plusieurs moyens de les anticiper : soit en les éliminant, soit en les réduisant soit en les transférant. Dans ce dernier cas, l’idée est de ne pas les subir, mais de les laisser aux autres (assurance, autres prestataires…). Avoir une bonne gestion des risques constitue un avantage majeur dans la réussite du projet.

Pour prévoir les erreurs et éviter les pièges, la gestion efficace est l’utilisation d’un logiciel de gestion de projet. Une application intègre de multiples fonctionnalités qui permettent de tout gérer : la réalisation, la communication, les risques, les contraintes, les changements.

Quoi qu’il en soit, le succès d’un projet dépend d’un budget suffisant pour couvrir toutes les charges.

Pour aller plus loin…

  • Quelles sont les étapes clés de test d’un logiciel avant lancement ?
    Un logiciel bien conçu répond à toutes les exigences du client et des utilisateurs, et il n’est démuni d’aucun bug. La réalisation d’une application nécessite des millions de lignes de code, ce qui constitue une source d’erreurs considérables. Les bugs […]
  • Pourquoi penser ergonomie dans la conception d’un logiciel ?
    L’ergonomie logicielle est une discipline axée sur l’amélioration de la conception des applications informatiques utilisées sur le lieu de travail. Aujourd’hui, sa popularité a décliné, effacée par d’autres domaines tels que le design d’interaction ou le design d’expérience utilisateur. Cependant, […]
  • Quelles sont les erreurs à ne pas commettre en gestion de projet ?
    La gestion de projet est un domaine passionnant enrichissant. Mais le gestionnaire peut être confronté à de nombreux obstacles à tous les stades de réalisation. Pour s’assurer que le projet soit une réussite, des erreurs prévisibles sont à éviter à […]
(edited) 5:06 Dans le body :