Les filières Vins, Bières et Spiritueux ont leur référentiel RSE

Face aux nombreuses mutations sociétales profondes enregistrées ces dernières années, les acteurs des filières vins, bières et spiritueux ont été contraints de multiplier leurs actions en direction du développement durable, ce qui leur a permis de s’insérer dans une démarche RSE. Vous êtes vigneron, caviste… ou courtier dans ce secteur ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette approche vertueuse.

La RSE : c’est quoi ?

Le sigle RSE signifie « Responsabilité Sociétale des Entreprises ». Issue du concept anglo-saxon « Corporate Social Responsibility (CSR) », celle-ci fait référence à la contribution des entreprises au développement durable.

Ainsi, les commerces des vins, bières et spiritueux, engagés dans cette démarche vertueuse, doivent adopter un comportement éthique et transparent pouvant leur permettre de trouver le parfait équilibre entre les trois axes fondateurs que sont l’efficacité économique, le respect de l’environnement et le progrès social.

En d’autres termes, ils doivent prendre en compte les besoins et attentes de leurs parties prenantes, respecter les normes internationales en vigueur et les droits de l’Homme ; le tout dans un souci d’intégration de la RSE. Pour mieux s’engager dans cette démarche, les maisons de vins peuvent, par exemple, s’appuyer sur le référentiel RSE proposé par l’Union des Maisons & Marques de Vin (UMVIN).

Quels sont les avantages de la RSE pour les maisons de vins, bières et spiritueux ?

S’engager dans une démarche RSE présente un grand nombre d’avantages pour les entreprises de vins, bières et spiritueux. Adopter une telle approche leur permet effectivement :

  • de développer leur compétitivité ;
  • de gagner de nouveaux marchés ;
  • de réaliser d’incroyables économies d’eau et d’énergie ;
  • de protéger l’environnement et la biodiversité ;
  • de développer leur notoriété et de valoriser leur image ;
  • de motiver leurs collaborateurs, leurs partenaires, leurs actionnaires et même d’attirer de nouveaux talents ;
  • d’innover dans leur domaine ;
  • de combattre la corruption ;
  • d’avoir accès à de nouvelles sources de financement ;
  • de favoriser leur ancrage territorial ;
  • de permettre une consommation durable et responsable.

De même, les sociétés qui appliquent une politique RSE sont en moyenne 13 % plus performantes que les autres. Et à cela, il faut ajouter la confiance des consommateurs et des autres parties prenantes que la Responsabilité Sociétale des Entreprises permet de renforcer.

Ainsi, en s’impliquant dans la RSE, les maisons de vins, bières et spiritueux ont l’occasion d’améliorer leur performance globale tout en répondant aux fortes attentes sociétales et environnementales du moment.

Filières Vins, Bières et Spiritueux : comment s’engager dans la RSE ?

Ce qu’il faut déjà savoir ici, c’est qu’il n’existe pas de méthode unique pour s’engager dans la RSE. Néanmoins, il est conseillé à chaque maison de vins et spiritueux d’adapter ses engagements RSE en fonction de ses enjeux prioritaires, de sa stratégie socio-économique, de ses parties prenantes et de ses objectifs à court et long terme aussi bien à l’échelle nationale, régionale que locale.

L’engagement RSE étant un processus à caractère répétitif, chaque acteur des filières ici concernées doit procéder à sa révision de façon annuelle. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez vous faire accompagner chez EtOH Consulting d’un expert RSE dans la filière vins, bières et spiritueux pour une démarche RSE simplifiée et efficiente.

Pour aller plus loin…

(edited) 5:06 Dans le body :