Apparue à la fin des années 90, la transformation digitale est actuellement au cœur des stratégies commerciales et managériales des entreprises. Elle les incite à recourir aux nouvelles technologies numériques dans le but de renforcer leur productivité. Sa réalisation les appelle à effectuer des changements structurels que managériaux au sein de l’entreprise. Mais avant d’y procéder, n’est-il pas prudent de se demander : par où commencer ? C’est là l’intérêt d’accomplir un audit.

Qu’est-ce que l’audit de transformation digitale ?

L’audit est la première phase à effectuer pour la transformation digitale. Il correspond à un diagnostic numérique. Celui-ci consiste à identifier le degré de maturité digitale d’une entreprise.

Son établissement commence par un état des lieux. Ici, l’objectif est de répertorier les dispositifs déjà numérisés, ceux qui ne le sont pas encore et ceux qui pourraient recevoir une nette amélioration à travers le numérique. Cette analyse de la situation actuelle ouvre ensuite la voie vers les objectifs à atteindre.

Dans la pratique, les PME et les grandes entreprises réalisent leur audit IT en faisant appel à un auditeur externe. Il s’agit d’un professionnel travaillant généralement pour une agence qui s’appuie sur ses compétences numériques pour réaliser à bien l’audit.

Comment procéder à un audit ?

Qu’il soit effectué par un consultant externe, ou par un interne, l’audit numérique est un processus suivant 3 étapes.

  • 1re phase : il s’agit de comprendre la stratégie globale de l’entreprise : ce qu’elle fait, son ADN, où elle veut aller ;
  • 2e phase : Il s’agit de comprendre du fonctionnement stratégique et organisationnel de l’entreprise, ce qui débouche sur la connaissance de l’offre, du business modèle, des clients, de la concurrence, du mode de communication, etc.
  • 3e phase : l’audit des outils et des mécanismes opérationnels. Celui-ci consiste à connaître les dispositifs que vous utilisez actuellement et les problématiques / les freins.

L’audit numérique nécessite des connaissances développées sur votre entreprise. Des descentes sur terrain sont donc requises.

Pourquoi procéder à un audit ?

L’intérêt de réaliser un audit est d’abord justifié par le souci de réussir sa transformation digitale. Il figure à la tête de la liste des étapes à respecter. Il passe généralement avant l’analyse des besoins, la formation et l’évaluation des résultats. Il s’agit donc d’un passage obligé, non d’une simple faculté.

L’audit permet d’améliorer la transition vers le numérique. Ses résultats basés sur vos forces et vos faiblesses vous aident effectivement à fixer les meilleures stratégies à prendre. Prenons l’exemple d’une entreprise ou l’audit l’a permis de savoir que ses canaux de communication actuels sont incapables d’atteindre sa clientèle. Sur la base de ses données, elle s’est fixé des objectifs visant à renforcer sa communication digitale.

Contrairement à ce que l’on pense, l’audit est facile à réaliser. En fonction de la taille et des activités de l’entreprise, son accomplissement s’étale entre 4 jours à plusieurs semaines. Durant toutes les phases, des descentes sur terrain sont possibles. Les collaborations entre les différents acteurs sont également à considérer.

Pour aller plus loin…

(edited) 5:06 Dans le body :