Alors que tous les secteurs ont connu une crise face à la covid, la filière des vins, bières et spiritueux se portait bien. D’après l’enquête de Wine Paris & Vinexpo, 65 % des épiceries fines et cavistes ont réalisé un bon chiffre d’affaires en 2020. 48 % des vignerons se disent être dans une situation de stabilité. Malgré leur résistance, les Marketplaces arrivent à les surpasser sur le marché de la vente en ligne. Face à cette situation, les TPE et les PME doivent entamer obligatoirement leur transformation digitale.

La transformation digitale : une opportunité

Les PME et les TPE doivent comprendre que la transformation digitale est un passage obligé pour s’épanouir sur le marché actuel. Elles sont contraintes de faire appel aux technologies de l’information et de la communication, afin de faire face aux nouvelles habitudes des clients.

Particuliers ou professionnels, 7,4 millions de Français se tournent actuellement vers l’achat des boissons alcoolisées en ligne. D’après l’enquête de l’institut Xerfi, ce mode de consommation a progressé de 22 % en 2020.

Les PME et les TPE ont malheureusement du mal à répondre à ces nouveaux besoins des consommateurs. L’obstacle réside dans leur incapacité à achever le processus de transformation digitale. Le résultat reste mitigé, car le marché est dominé par les Marketplace généralistes.

Dans ce cas, si les distributeurs ou les producteurs souhaitent rester compétitifs, ils doivent intégrer la technologie de l’information et de la communication dans leur modèle économique.

Les enjeux de la transformation digitale pour les PME

Loin d’être qu’un simple sujet d’actualité, la transformation digitale répond à de nombreux enjeux auxquels font face les PME et les TPE.

Déjà, les outils digitaux offrent de belles perspectives pour améliorer votre productivité. Ils concernent tantôt la gestion de projet, tantôt le marketing. Vous disposez aussi des applications visant à améliorer la communication interne, la veille concurrentielle, voire la relation client. Parmi les outils, prenons l’exemple du CRM ou custumer relationship management. Ce dernier enregistre les données des clients afin de réussir à fidéliser la clientèle.

La transformation digitale permet également d’atteindre plus de clients. Elle s’appuie cette fois-ci sur les nouveaux canaux de communication, tels que les réseaux sociaux, les chabots ou encore les emails. L’objectif est de présenter vos vins, bières et spiritueux tant aux clients à proximité qu’aux nouveaux prospects incluant les nationaux et les étrangers.

Enfin, le digital améliore votre présence sur le web, ce qui propulsera votre site e-commerce vers la réussite.

Les étapes pour la transformation digitale

Pour entamer leur transformation digitale, les PME et les TPE doivent définir leurs projets digitaux. D’abord, elles sont appelées à connaître les dispositifs à digitaliser, à améliorer et à changer dans leur structure. En cas de difficulté, elles peuvent faire appel à des experts dans la transformation digitale, afin de trouver les meilleures stratégies.

Et enfin, la dernière étape est de miser sur les ressources humaines. Deux possibilités vous sont offertes dans ce cas. La première est de former vos collaborateurs sur le numérique et la digitalisation et la seconde est de faire appel à des professionnels possédant des compétences digitales.

Alors que tous les secteurs ont connu une baisse d’activité face à la crise sanitaire, la filière des boissons alcooliques se porte bien. Cela est dû à l’explosion des ventes en ligne de vins et de bières.

Pour aller plus loin…

(edited) 5:06 Dans le body :