Issue de l’ouvrage de Robert K. Wysocki, leader charismatique dans le domaine de la gestion de projet, intitulé Adaptive Project Framework : Managing Complexity in the Face of Uncertainty et paru en 2010, la méthode APF tend à s’adapter constamment à l’évolution d’un projet en cours.

Appelée parfois gestion adaptative en français, la méthode AFP permet de s’adapter à l’évolution du marché, des attentes des clients, des fonctionnalités d’Internet et aux changements à envisager en cours de développement. L’APF est ainsi une méthode très souple, dans laquelle rien n’est figé et tout peut être ajusté aux changements de caractéristiques du projet.

Les avantages de l’APF ?

Tout le succès de la méthode APF repose sur l’adaptation et l’acception de changement de la part de l’équipe et sur l’implication du client. Cette relation de confiance basée sur la communication et l’interaction, permet de s’appuyer sur les résultats précédents en vue d’amélioration pour s’assurer que le projet correspond bien au marché. Ceci assure une valeur commerciale maximale au produit et élimine tout ce qui ne lui apporte pas de valeur ajoutée.

Comment mettre en place la méthode APF ?

L’AFP propose les 5 étapes suivantes :

  1. la définition de la portée du projet, c’est-à-dire l’objectif du projet, ce que le client attend et qui est appelé les conditions de satisfaction ou CdS. Une fois ces dernières validées, un POS (Project Overview Statement) est rédigé pour les résumer et pour indiquer le processus de réalisation du projet, lister les risques et les obstacles éventuels. 3 documents sont alors réalisés :
    • la liste, dans l’ordre de priorité et évolutive, des actions à réaliser ;
    • l’OTP, pour Organigramme des Tâches du Projet, ou WBS en anglais (Work Breakdown Structure), qui décompose les tâches à accomplir pour atteindre les objectifs et ;
    • le triangle scope qui indique comment la qualité du projet est influencée par les délais, les coûts et le périmètre du projet.
  2. Le planning des itérations : chaque projet est divisé en cycles, ou itérations, qui doivent fournir un ou plusieurs livrables. Ici, il s’agit donc de planifier chaque tâche, dont la liste est établie d’après l’OTP.
  3. La réalisation du cycle, moment à partir duquel le travail commence. Il est important de suivre et d’ajuster chaque tâches dans les temps impartis. En cas de non-finalité dans les délais, elle sera reportée sur le cycle suivant.
  4. Le point de contrôle client qui propose au client, de façon régulière, de vérifier l’avancement et la conformité des résultats obtenus jusque-là et d’envisager les éventuelles rectifications en collaboration avec le chef de projet.
  5. Le compte-rendu définitif au cours duquel l’équipe et le client vérifient si les objectifs ont été atteints, évaluent le succès du projet et consignent les améliorations à apporter en cas de projet à venir.
Pour vous aider à concrétiser vos projets grâce à l’AFP, EtOH consulting met ses connaissances et ses expériences de la méthode à votre service et vous accompagne dans la gestion de tous vos projets.

Vous avez un projet ?

N’hésitez pas à nous en faire part. Nous vous contacterons dans les meilleurs délais.

La méthode de projet SPAR : méthode privilégiée par EtOH

La méthode de projet SPAR : méthode privilégiée par EtOH

Plusieurs méthodologies de gestion de projet ont été développées. Chez EtOH, après avoir étudié et testé différentes méthodes connues et reconnues, nous en avons fait la synthèse et avons développé la méthode SPAR : Stratégie - Planification - Action - Reporting. Pour...

lire plus
La méthode PMBOK : Project Management Body of Knowledge

La méthode PMBOK : Project Management Body of Knowledge

Paru pour la 1e fois en 1996, et aujourd'hui à sa 6e édition, le PMBOK est un guide réunissant toutes les connaissances en management de projet. Depuis 1999, il est reconnu par l'American National Standart Institute comme la référence en gestion de projet.Qu'est-ce...

lire plus
La méthode FDD, Feature Driven Development

La méthode FDD, Feature Driven Development

Appartenant à la famille des méthodes agiles, le FFD, pour Feature-Driven Development, est basé sur des concepts incrémentiels et itératifs. Qu'est-ce que le Feature Driven Development ?Le Feature Driven Development permet de développer un logiciel en fonction de la...

lire plus
La méthode CCPM : Critical Chain Project Management

La méthode CCPM : Critical Chain Project Management

Alternative à la méthode du chemin critique, le CCPM, ou méthode de chaîne critique en français, est une méthode de planification et de suivi des délais. Issue des enseignements de la Théorie de Contraintes (TOC), elle est basée sur un référentiel de méthodes, de...

lire plus
La méthode agile en entreprise, qu’est-ce que c’est ?

La méthode agile en entreprise, qu’est-ce que c’est ?

Créée dès les années 1990 pour les projets de développement web et informatique, la méthode agile a été adoptée par des entreprises de tous les secteurs au point que l'on parle aujourd'hui d'entreprise agile.Qu'est-ce que la méthode agile en entreprise ?L’agilité...

lire plus
Méthode forfait ou méthode agile : comment choisir ?

Méthode forfait ou méthode agile : comment choisir ?

Lorsque vous faites appel aux services d'une agence en consulting, vous avez le choix entre la méthode au forfait et la méthode agile. Pour le forfait, le client impose son cahier des charges au prestataire qui doit le respecter en résultat, en budget et en délai....

lire plus