La transformation digitale est une stratégie qui s’inscrit dans le cadre du développement d’une entreprise, notamment d’une TPE. Comme toute autre stratégie, elle passe par plusieurs étapes telles que la conception, la mise en œuvre et le suivi. Dans le cas d’une TPE du secteur viticole, comment se déroule la planification globale de la transformation numérique ?

Étape 1. Dresser un état des lieux de l’entreprise

L’état des lieux détermine la situation actuelle de l’entreprise. Il concerne plusieurs domaines tels que le plan financier, l’infrastructure, les produits, les ressources humaines et les clients, pour ne nommer que ceux-là. Il permet d’évaluer l’ensemble des activités ainsi que les différentes stratégies utilisées par l’entreprise, notamment les stratégies marketing, les stratégies clients et les politiques internes de l’entreprise. Le secteur des TPE, comme les entreprises viticoles, est concerné par cette étape avant de procéder à la numérisation des données.

Cette étape se fait en amont pour identifier les problèmes de chaque département. D’une part, il s’agit d’un problème relationnel et de communication. D’autre part, l’inventaire permet d’évaluer l’efficacité des stratégies adoptées par l’entreprise au cours des dix dernières années, par exemple. Ces stratégies touchent également chacun des domaines mentionnés ci-dessus. En d’autres termes, c’est l’étape qui nous permet de déterminer les actions à entreprendre pour augmenter les ventes, attirer plus de clients, faire en sorte que l’image de l’entreprise et de ses produits soit à la pointe du marché du vin, entre autres.

Étape 2. Faire participer tous les acteurs pour une digitalisation réussie

L’implication de tous les acteurs dans le processus d’exportation est un critère de réussite des TPE dans le commerce international. Il s’agit des managers et de leurs subordonnées. Cet engagement se traduit également par la participation régulière à des salons internationaux. En effet, la qualité des produits est une condition essentielle de la réussite d’une TPE dans le domaine du vin, tant au niveau national qu’international. En d’autres termes, la digitalisation de l’offre est un atout pour conquérir plus de clients et rivaliser avec les concurrents.  

La participation des salariés à la mise en œuvre des stratégies commerciales de l’entreprise est donc un atout considérable pour sécuriser le chiffre d’affaires. L’échange et le traitement des informations seraient plus faciles grâce à la numérisation des données.  

Étape 3. Se focaliser sur le marché et les concurrences

Comme mentionné précédemment, dans le secteur du vin, les stratégies marketing et relationnelles priment sur les autres stratégies. L’activité principale des TPE du vin est la vente de tous types de bouteilles de vin, allant des grands crus aux bouteilles standards. Cela nécessite l’élaboration d’un plan marketing pour faciliter le passage de l’entreprise à la transformation numérique. Des bases de données seront mises en place pour classer toutes les données relatives à la clientèle de l’entreprise d’une part, et aux produits proposés par l’entreprise d’autre part.

En outre, il est essentiel de se concentrer sur le marché et la concurrence. Pour ce faire, il faut être rapide, efficace et surtout, se rapprocher de ses clients. L’étude de marché est une étape vraiment importante dans une stratégie de transformation numérique, car elle permet de constituer facilement une base de données clients. Cette base de données prend en compte les besoins en matière de produits, le pouvoir d’achat et la qualité de vin la plus recherchée.

Pour aller plus loin…