L’Internet et le numérique ont donné naissance à de nombreux projets digitaux allant de la création d’un site vitrine au développement des applications mobiles. Complexes que nécessaires, ces projets sont actuellement entre les mains d’un professionnel appelé « chef de projet digital ». Cet expert s’appuie sur ses compétences techniques, sa culture digitale et ses connaissances en marketing pour mener à bien ses missions. De quelles fonctions parle-t-on au juste ?

La gestion d’un projet digital

Le chef de projet digital ou CPD est le premier responsable du projet. Au sein de l’entreprise, son intervention consiste d’abord à faire connaître tous les détails de son projet (moyens, compétences nécessaires, forces, faiblesses…) au personnel et aux directeurs. En externe, il est chargé de trouver la technique (présence sur les réseaux sociaux, création d’un site…) pouvant renforcer la visibilité de son entreprise.

En tant que chef de projet, il est en mesure de connaître :

·         Les étapes à suivre ;

·         La répartition des tâches ;

·         Le délai de réalisation ;

·         Le contrôle à faire ;

·         Le budget à prévoir.

Son rôle ne s’arrête pas là. Son implantation dans l’univers du web l’oblige à actualiser régulièrement sa culture digitale. Il doit par exemple maîtriser les nouvelles stratégies du Web ou des systèmes d’informations.

La préparation des propositions et cahiers des charges

Comme son nom l’indique, l’appel d’offres est une technique proche du recrutement. Mais à la seule différence qu’elle recourt au service des prestataires. Dans le domaine digital, elle permet de sélectionner une agence ou une entité externe à l’entreprise répondant aux critères prévus dans l’appel d’offres.

Avant d’y procéder, le chef de projet digital doit d’abord concevoir un cahier des charges. Il s’agit d’un document qui prévoit les étapes de la réalisation du projet, les conditions que le prestataire doit respecter, le délai du projet, etc.  

Le cahier des charges n’est pas le seul travail du chef de projet. Plusieurs acteurs l’ont aidé à l’établir. Le responsable des ressources humaines l’a par exemple assisté à la répartition des tâches. Les directeurs l’ont aussi aidé à modeler certains aspects de son projet.

Le pilotage des activités

Après le lancement du projet, la mission d’un chef de projet digital se poursuit au pilotage des activités. Sa fonction commence par la répartition des tâches entre les différents acteurs chargés de la réalisation du projet.

Son statut de chef de projet lui permet d’être à la tête des activités managériales, comme les réunions, l’animation… Son titre lui accorde également le pouvoir de surveiller si chaque action répond aux critères définis dans le cahier des charges.

Durant son activité de pilotage, il lui arrive aussi de travailler avec d’autres responsables afin de mieux gérer les activités.

Et enfin, son rôle se termine par l’évaluation de son projet digital. Cela intervient à la fin de toutes les activités ou tous les trimestres en fonction de l’entreprise. Dans tous les cas, l’évaluation lui permet de connaître les forces et les faiblesses de son projet. Il pourra également déterminer avec ses collaborateurs les pistes d’amélioration.

Pour aller plus loin…

(edited) 5:06 Dans le body :